México City

Après bientôt 2 mois dans le pays, nous voilà arrivés dans sa capitale, México City et ses 25 millions d’habitants.

Nous laissons le camping-car en storage au camping de Teotihuacan et partons en bus pour la ville ! L’idée est de ne pas avoir à conduire dans cette immense ville, de ne pas chercher où se garer et de ne pas avoir de PV pour avoir circuler au mauvais moment (en effet, il y a des heures et des jours où les véhicules ont l’interdiction de circuler en ville et dans sa banlieue, pour limiter la pollution, et le site internet précisant tout ça n’est pas très clair…). On en profite donc pour se payer 2 nuits au Ritz, en plein centre-ville, à moins de 60€ la nuit !

Notre première journée est consacrée à la visite du centre historique, avec le Zocalo, le Palais national, la cathédrale, les rues commerçantes, et nous ne sommes pas les seuls à nous promener… des milliers de personnes font comme nous !
On rentre à l’hôtel à 18h30 épuisés par cette foule, et sans avoir le courage de ressortir manger !

Au programme du lendemain, on découvre la ville depuis un point de vue au 44ème étage d’une tour dans le centre, puis le quartier Alameda central avec notamment le magnifique Palacio de Bellas Artes et son parc, et enfin le Bosquete de Chapultepec, le plus grand parc de la ville, avec plan d’eau, jardin botanique, zoo et nombreux musées…

On passe ensuite une excellente soirée avec les Courtiseurs d’horizon, une famille française qui s’est installée ici pour un an à la fin de son voyage. Pour les amateurs de belles vidéos de voyage et d’art, ne ratez pas leur site internet !!!

On passe une dernière matinée en ville pour profiter d’une grande foire, mais le monde nous fera rentrer chez nous en début d’après-midi, pour retrouver la petite ville sympathique de San Juan de Teotihuacan, son camping, notre Elliott et 3 autres familles françaises !

Au final, on sera resté une semaine entière dans ce camping, à profiter de l’eau courante, d’un terrain sécurisé avec une belle herbe verte pour marcher et jouer pieds nus, et de pleins de copains français !

 

Check Also

Pompiers au Brésil

Si je parlais portuguais, je demanderais ma mutation dans cette caserne, sur Copacabana à Rio …

Laisser un commentaire