Le Chiapas

Un des états les plus pauvres du Mexique, mais que de merveilles de la nature !

On commence par découvrir cet état par sa capitale Tuxtla Gutierrez, ou plutôt par le canyon del Sumidero, juste à côté. Première découverte depuis le haut, par une route panoramique avec de nombreux belvédères ; puis le lendemain, par le bas, en bateau. Cette faille impressionnante atteint jusqu’à 1000m de hauteur. C’est aussi pour nous l’occasion de rencontrer nos premiers singes araignées !

Après cette étape, nous visitons San Cristobal de las Casas, jolie petite ville de presque 200000 habitants. Au-delà de sa très jolie cathédrale, ce qui fait sa particularité ce sont les nombreuses habitantes des villages indiens alentour qui viennent vendre leur artisanat, en particulier de jolis vêtements brodés aux couleurs vives.
Après la visite des étonnantes grottes de San Cristobal (en plus, elles sont situées dans un ranch qui a aménagé une aire de jeux avec des toboggans géants pour petits et grands !!!), on retrouve la famille Colette. Ils font le tour du monde en sacs à dos avec leurs trois enfants. On partage un très bon moment sur le toit de leur hôtel et on déguste ensemble de délicieux gâteaux au chocolat français ! On ne se refait pas !!!

Pour continuer notre périple, après une petite hésitation, vite contre-carrée par tout le bien qu’on nous en a dit, on décide de ne pas tracer directement entre San Cristobal de las Casas et Palenque, mais de faire le grand tour du Chiapas, en prenant au Sud direction Guatemala, puis en longeant cette frontière. Bien nous en a pris !

Notre première escale se fait aux cascades d’El Chiflón. Ce n’est pas qu’une simple cascade, mais plutôt une succession de plusieurs cascades et rapides, la plus haute faisant tout de même une chute de 70m de haut ! Mais ce qui est le plus magnifique c’est la couleur bleu-vert de l’eau, qui nous incite à la baignade, d’autant qu’il fait toujours très chaud !

Nous poursuivons notre route, cette fois sous la grisaille et des températures presque froides (15° la nuit !), pour les lagunes de Montebello, une succession de plus de 50 petits lacs, aux couleurs toutes plus belles les unes que les autres (enfin surtout quand il y a du soleil !), à la frontière du Guatemala.
Après une belle averse nocturne, on fait une grande randonnée dans la jungle humide. Verdoyante, luxuriante, toute la palette des verts est représentée ! Ainsi que toutes nos plantes d’appartement exotiques et même des orchidées !

Après cette étape, nous allons à Las Nubes, un petit coin de paradis (encore un !) entouré des eaux turquoises du Rio Santo Domingo.
Pour y accéder, c’est 13 kms de piste jusqu’à un petit village où il est interdit de circuler à pied ou en voiture au-delà de 22h… Nuit tranquille garantie !!! On est surpris de trouver dans ce coin si reculé un grand temple des témoins de Jehovah…
Au programme pour nous, randonnée avec points de vue magnifiques et passages improbables sous des rochers, baignade dans la rivière et admiration des lucioles sous le ciel étoilé !!!

Ensuite, nous allons jusqu’à Las Guacamayas, qui comme son nom l’indique (comment ça, vous ne parlez pas couramment l’espagnol ?) est le territoire des aras macaos… Alors qu’on se ballade dans le village pour aller acheter des œufs, au-dessus de nos têtes, on serait passé sans les voir s’ils ne s’étaient pas envolés par peur de 2 singes qui s’amusaient trop près… Ensuite, on est resté presque 1/2 heure à les admirer avec leurs magnifiques couleurs… Un régal, et tout ça, à quelques centaines de mètres du camping ! C’est ici aussi que nous découvrons nos premiers singes hurleurs. Vous l’aurez compris, ils hurlent, un cri long, très sourd et guttural, un peu surprenant la première fois quand t’entends ça dans ton dos pendant que tu fais ta lessive !!!

On continue notre tour du Chiapas en allant à Yaxchilan, un site Maya. Mais la route est déglinguée (expression tout à fait adaptée employée par un autre voyageur !), la température monte à 37°, et on craint de ne pas avoir assez d’essence pour arriver à la prochaine station ! Ambiance dans le camping-car !!! Au bout de 2h bien pourries, on arrive enfin dans une petite ville avec un Pemex (les stations-service mexicaines) sauvé !
Wouhou ! Encore 1h de route en bien meilleur état et on arrive à notre bivouac où on peut même profiter de la piscine de l’hôtel. L’eau n’est pas très propre, mais avec cette chaleur, ce n’est plus un problème !
Le lendemain, on décide de s’accorder une journée sans bouger. En plus, c’est dimanche (journée avec un peu plus d’affluence sur les sites touristiques) et il ne fait pas très beau, pluies torrentielles dans la nuit et quelques gouttes en journée… On en profite pour regarder un film tous les 4, bien installés dans la capucine… et surprise quand on a fini, les copains avec les 4 enfants débarquent !
On partage encore un bon repas et le lendemain on partage notre lancha (barque / bateau) pour aller visiter le site.
Pendant les 22km de bateau à 8h du matin, ou plutôt 7h, ou 9h… (en fait on est perdu, ici ils appliquent la hora de dios, l’heure de dieu, c’est à dire qu’ils ne tiennent pas compte de l’heure d’été, mais nos téléphones n’y comprennent rien et changent d’heure tous seuls dès qu’on fait 100m !), au milieu de la jungle, on entend des dizaines de singes hurleurs (les mêmes qui étaient dans les arbres au-dessus du camping-car et nous ont réveillé de façon tonitruante au petit jour…), et on aperçoit même un joli crocodile qui se fait dorer la pilule. On débarque les premiers sur ce magnifique site Maya qui connut son apogée de la fin du VIIème siècle au début du IXème siècle. Tous les monuments sont dans la jungle, certains encore recouverts de végétation, et on imagine que tous n’ont pas été mis au jour… Les chauves-souris ont pris possession d’une bonne partie de l’intérieur de certains bâtiments… Pour le reste, ce sont encore les singes hurleurs qui règnent en maître !
Ce site est vraiment extraordinaire, mais nous sommes limités à 2h de visite, alors on finit au pas de course, sans tout voir !

Nous reprenons la route en direction de Palenque, bientôt la fin de notre visite du Chiapas…
Après une étape aux cascades de Misol-ha, nous visitons le site Maya de Palenque. Celui-ci est encore très très beau, au milieu de la jungle et d’un paysage vallonné. C’est une des grandes destinations touristiques du Mexique, mais à 8h du matin, nous arrivons avant les grands bus, et on peut profiter d’une visite tranquille. On reste impressionné par la grandeur et la splendeur des constructions, mais surtout par les sculptures exposées au musée. Qu’est-ce que ça devait être à l’époque, quand les monuments étaient peints en rouge vif et ornés de reliefs en stuc jaune et bleu !

Cette visite du Chiapas a été extraordinaire, entre sites naturels et historiques, jungle et baignade ! On ne regrette vraiment pas cette quinzaine de jours !

Check Also

Bilan du Mexique, renommé le Kessyque !

Après 8900 kms en 105 jours, en roulant en moyenne 1h30 par jour, on a …

7 comments

  1. Fab, Stef, Eliott et Virgile

    Long et magnifique récit, je suis complètement fan de ces sites et paysages grandioses et de l’ambiance locale ! Rappelle-nous combien de siècles ont ces vestiges mayas tellement bluffants par leurs tailles et leurs décors?
    À venir j’imagine le Yucatán et ses plages paradisiaques… vous allez faire des envieux encore, heureusement qu’on a enfin retrouvé le soleil et la chaleur ici pour changer un peu !
    Bises à tous les quatre (les filles ont encore bien grandi !)

    • Hello,
      Oui, le Chiapas méritait ce long article…
      La civilisation maya classique a prospéré entre 250 et 900. C’est impressionnant ce qu’il nous ont laissé !
      Et nous, que laisserons-nous ??? Des bouteilles en plastique qui polluent ? On vient de rentrer dans le Yucatán, et cela nous marque, encore plus que dans d’autres états…
      Bises à tous les 4, on vous envoie encore quelques tonnes de soleil et de chaleur par avion (car la poste est un peu ente !!!)

  2. Trop classe ! Merci pour le partage 🙂

  3. Vos photos sont magnifiques, c’est vrai qu’entre ces sites mayas, ces paysages grandioses et luxuriants, la diversité de la faune locale vous nous faites rêver. Merci de partager ces moments avec nous et bonne continuation vers Yucatán ses plages de sable fin et ses touristes !

  4. J’ai enfin pris le temps de réactiver mon compte et je peux donc maintenant vous écrire!
    Wahou…Votre aventure est magique et magnifique. merci de partager tout cela avec nous!
    Vous avez l’air hyper bien, ça fait plaisir!
    Toutes ces photos font rêver et nous permettent de voyager un peu avec vous…

Laisser un commentaire