La côte pacifique du Oaxaca

Après quasiment 1 mois passé sur le plateau central du Mexique (de Guadalajara à Oaxaca), avec une altitude de 2000m en moyenne (on est monté jusqu’à 3200m, et le plus bas est à Oaxaca avec seulement 1500m), nous redescendons au niveau de la mer, direction l’océan pacifique.
Pour ça, on emprunte la Mex 175, superbe route de montagne de 200km… Quels sont vos pronostics pour la durée de ce périple ??? En France, même en montagne, on mettrait environ quoi, 3h à tout casser !? Et bien ici, on a mis plus de 7h ! Sans compter les arrêts ! Moyenne de 30km/h, on a mis 3 jours pour arriver sur le Pacifique !
Malgré ça, les paysages sont très beaux, très verts, passant de la forêt de pins au col à 2700m d’altitude, à la végétation luxuriante et aux plantations de café en se rapprochant de la côte.
On a trouvé de chouettes endroits pour s’arrêter, se détendre dans des piscines, à l’ombre des manguiers…

Arrivés sur la côte, on a d’abord fait une étape sur la playa Escobilla pour relâcher des bébés tortues. Encore une expérience unique, car cette fois, on a même pu les prendre dans les mains et les relâcher nous-mêmes ! Malheureusement nous n’avons pas pu assister aux fameuses arribadas… C’est comme ça que s’appelle les arrivées massives de tortues qui viennent pondre la nuit, quelques nuits par mois de juillet à janvier. Le guide nous a expliqué que certaines nuits la plage est noire de tortues, il y en a jusqu’à 100000 !

Ensuite, on a passé quelques jours sur la plage à faire du farniente avec d’autres familles françaises en voyage : les copains en camion avec 4 enfants que nous retrouvons régulièrement depuis la Basse-Californie, Raclette-Burger, Le monde est à eux et les Courtiseurs d’horizon. Au programme, baignade, snorkeling, pêche et apéros biensûr ! Et aussi chasse aux œufs de Pâques dans un cadre idyllique ! (Mais ici, pas d’œufs en chocolat… on fait avec les moyens du bord : sucettes et quelques autres friandises chocolatées et fondues… vu la chaleur).

Mais le Chiapas nous attend, avec peut-être des températures plus supportables (35°-36° la journée et 28° la nuit, c’est un peu trop chaud quand même ! C’est la première fois qu’on utilise nos petits ventilateurs pour dormir ou rouler…) !
On file donc pour découvrir ce nouvel état à 500km… Heureusement la route est meilleure, et on va pouvoir faire des pointes à 90km/h avec notre bolide !!!

Check Also

La Normandie

Et voilà, après avoir récupéré Elliott au Havre, nous partons pour un petit trou normand …