La Bretagne

Après notre petit tour normand, comme on est juste à côté et qu’on a encore le temps, on file en Bretagne… En plus, on profite d’un temps magnifique, qui fait ressortir les couleurs de la mer et de la végétation… La côte d’émeraude mérite vraiment son nom ! On l’admire en faisant une longue randonnée jusqu’au Cap Frehel, entre le rose de la lande et le bleu de la mer… 

On se balade dans les belles villes de Saint-Malo et de Dinan. 

On profite aussi des plages… pas tant pour se baigner, on n’y arrive toujours pas, mais pour ramasser des coquillages et même se faire une soirée moules !

A Perros-Guirec, on fait une sortie en mer vers l’archipel des 7 îles. On voit les fous de bassan, un peu trop loin à notre goût, après les avoir quasiment touchés au large du Rocher Percé en Gaspésie au début de notre voyage… On devait aussi pouvoir admirer la côte de granit rose, mais la météo nous a joué un mauvais tour, la brume s’étant levée sans crier gare ! En moins d’une demi-heure on ne voit plus à 10 mètres !!! Ça donne une ambiance mystique… ça aurait pu être rigolo si on n’avait pas eu ce temps pendant 2 jours ! Pas grave, on fait quand même une fête bretonne avec musique et danses locales et crêpes à gogo !!! Puis on retrouve des voyageurs, les Globe-trotters du Doubs et les Escargots-breizh-tour à l’Aber-Wrach puis Raphaël d’Amérique tout schuss à l’Ile-Tudy, avec qui on passe de bons moments à échanger et à partager nos expériences et souvenirs !

Le soleil est de retour, on visite le magnifique petit village de Locronan, qui a su conserver son charme et ne déborde pas de touristes, contrairement à la ville de Concarneau qui nous a moins plu (la ville close n’est en fait qu’un quartier commerçant où tout est fait pour amasser de l’argent). Il aurait sûrement fallu qu’on la visite vers 6h du matin, avant l’ouverture des innombrables boutiques et restaurants qui débordent ! Parce que si on fait abstraction de tout ce monde, la ville est très belle !

Après on poursuit vers Carnac et ses fameux menhirs puis Guérandes où, bien entendu, on achète du sel et Le Croisic pour une dernière soirée bretonne au bord de l’océan ! Et ensuite, on attaque la route du retour !

Pendant ce temps, on est encore étonné de ce retour en France et de la vie ici… ce qui nous surprend le plus c’est déjà le nombre de camping-car sur les routes… il n’y a que ça !!! Difficile de trouver des coins sympas pour stationner, nous qui avions l’habitude d’être seuls au monde… Le camping sauvage ne peut plus exister en France, il n’y a plus un coin de sauvage… enfin, en tous cas en Bretagne ! Mais ne vous inquiétez pas, on trouve quand même de chouettes spots pour passer la nuit, toujours gratuits et on évite même les interdictions liées aux camping-car (enfin presque toujours !). Et la deuxième surprise qui va avec, c’est l’ignorance de son voisin !!! Même pas un bonjour, même pas un sourire… Arrivés au Mexique, quand on croisait un camping-car, c’était tout le temps des voyageurs, synonymes de partage et souvent d’apéros ! Ici, et ben… rien ! Non, ne soyons pas mauvaise langue, on a réussi à boire un coup avec nos voisins camping-caristes au bord d’une plage, de parfaits inconnus… Ça nous a fait plaisir ! Surtout quand on s’est rendu compte qu’ils avaient déjà jeté un coup d’œil à notre blog !!! Tout n’est pas perdu !!!

 

Check Also

Bilan de l’Afrique du Sud

20 jours sur place, hôtels et location de voiture (presque 3000kms avec 2 locations différentes), …

One comment

  1. C’est quand même beau la Bretagne, merci pour ces superbes photos !! Et en plus quand les filles font des châteaux de sable en forme de pyramide aztèque et que Fabien se prend pour Obélix en essayant de soulever un menhir à Carnac, ça vaut effectivement la photo …

    Bises à tous. Pascale

Laisser un commentaire