La Baja California du sud de Guerrero Negro à La Paz

Après le nord de la Baja California, nous poursuivons notre route et entrons en BCS ! Entendez par là la Basse Californie du Sud.

Depuis le début, notre route est ponctuée de check-point militaires et policiers, qui tous se passent sans problème dès qu’ils voient les enfants à bord ! Ça fait quand même bizarre au début de voir tous ces véhicules blindés et ces gens armés. Mais au bout du 5ème, on a pris l’habitude ! Le passage en BCS est à nouveau ponctué d’un contrôle militaire avec contrôle du transport de fruits et légumes ! On a fait style de pas comprendre et ils n’ont rien vérifié ! On s’est aussi fait délesté d’un billet de 20 pesos (équivalent de 1€) pour la désinsectisation du véhicule !!! Une vraie arnaque, surtout quand ils te donnent un reçu pour 10 pesos !!!

Sinon, la route s’est améliorée, il y a un peu moins de trous, mais c’est d’autant plus traître, car on roule un peu plus vite (un peu seulement, car ce n’est pas la qualité des routes françaises, et c’est limité à 80km/h). Alors quand un trou ou un tope apparaît, c’est toujours compliqué de ne pas s’envoler !!!

Nous arrivons à Guerrero Negro, réputée pour ses baleines grises…
Au bout d’une piste de 25 kms, on arrive dans une lagune où viennent se reproduire les baleines grises chaque hiver. A peine arrivés, on voit au large des dizaines de souffle !
Il y a même possibilité de dormir sur place, avec quelques autres véhicules, à des kilomètres de tout.
Le soir, outre le magnifique ciel étoilé, on écoute le souffle de toutes ces baleines, il y en aurait plus de 2500 cette année…
On est convaincu de faire une sortie en mer par Manu et Sylvie, un couple de français sur les routes depuis 5 ans.
On ne sera pas déçu, on passe près d’1 heure à jouer avec une baleine et son baleineau. Ils avaient envie de s’amuser avec nous et les filles, à passer des dizaines de fois sous notre petite embarcation, lui donner quelques coups de queue (même pas peur !!!) et se faire caresser et embrasser ! Expérience unique et sensationnelle, à en avoir les larmes aux yeux ! On a découvert à cette occasion que les baleines sont toutes douces, contrairement à ce qu’on imaginait…

Après 3 nuits ici et une deuxième sortie en mer un peu moins riche en jeu avec les baleines, on se dirige vers Santa Rosalia, côté mer de Cortès (Est de la péninsule).
C’est une petite ville très sympathique, avec notamment une église construite par Gustave Eiffel !

On continue ensuite vers Mulegé, où l’on passe 4 nuits sur une plage quasiment déserte, à ne rien faire, si ce n’est du canoë tous les matins et un peu d’école l’après-midi. On en repart, par manque d’eau dans le réservoir et de vivres…

Pas grave, on va à Loreto, une autre ville sympathique, et après la visite d’une mission jésuite dans le petit village de San Javier (on se croirait encore à l’époque, avec rues pavées, bétail et coq dans les rues), on se dirige vers une autre plage !
On passe une belle soirée avec 2 autres familles françaises en voyage (dont 1 qu’on avait déjà vu à San Diego), à se raconter nos anecdotes et nos problèmes de voyageurs ! Si, si, on a aussi nos problèmes, surtout liés à la cohabitation familiale incessante ! Le rhum nous fera tout oublier !!!
Le lendemain, on allie nos forces avec Sébastien et Magalie ! Fabien prépare le canoë, Sébastien sa canne à pêche, et les voilà partis pour 1h de pêche ! Résultat concluant avec 2 jolis poissons qui nous régaleront le soir même !!!
En attendant, les filles s’amusent avec Antoine (5 ans) et Lucie (1,5 an), et les mamans papotent !
Encore une belle journée à la plage !

Mais le carnaval nous attend à La Paz, alors en route !

Check Also

Bilan du Mexique, renommé le Kessyque !

Après 8900 kms en 105 jours, en roulant en moyenne 1h30 par jour, on a …

2 comments

  1. Fab, Stef, Eliott et Virgile

    Que c’est beau ! Je suis emballée !

Laisser un commentaire