Concrètement, la dépose du camping-car à Anvers, ça se passe comment ?

D’abord, on a réservé avec la compagnie Seabridge 6 mois avant, il sont super efficaces et répondent en français la plupart du temps.
Ils transmettent par courrier tous les détails de la réservation et la procédure d’embarquement.

Arrivée à Anvers et nuit dans un petit village à côté du port, voilà les coordonnées GPS (N51 16′ 42 » E4 11′ 23 »), coin en bordure de ruisseau super tranquille.

Rangement du camping-car, il doit paraître vide ! Et nettoyage de l’extérieur pour enlever toute la terre sous les roues, les bavettes, les moustiques collés au pare-brise après 700km d’autoroute !

Aller au quai 1333, gate 2, se stationner avant de passer les barrières et aller au bureau Check-in. Montrer le document de réservation avec le code puis remplissez le document comme le modèle indiqué et redonnez-le à la personne au guichet (à priori seul le guichet de droite sert à l’enregistrement). Elle nous remet un autocollant à remettre à la personne chargée de la pesée et 2 badges (besoin des passeports).

Ensuite, on reprend le camping-car, on enfile nos gilets jaunes et on entre dans le port pour se faire peser (seule la file n°4 permet la pesée). La personne pèse le camping-car, verdict 4,060 tonnes, avec nous 2 dedans… puis elle colle l’autocollant sur la fenêtre conducteur et nous indique où nous stationner. Elle nous redonne le document qu’on a remplit au début et nous demande de retourner à l’accueil.
On ne manque pas de se prendre en photo et de vérifier une dernière fois qu’on n’a rien oublié ! 
A l’accueil, on reprend la même file de droite (on est discipliné !!!), la personne met un tampon et nous dit « That’s fine, bye ! ». Tout cela aura durer moins d’une heure !

Après un café, on se met au bord de la route et on fait du stop. Moins de 10 minutes après, une dame s’arrête et nous dépose à un arrêt de bus qui nous emmènera jusqu’à Saint-Nicolas, puis le train jusqu’à Bruxelles. À la sortie du port, il y a aussi l’option taxi…

Et voilà, RDV avec Elliot d’ici 2 à 3 semaines selon le retard du bateau que l’on suivra sur

https://www.vesselfinder.com

Sauf au milieu de l’océan pendant environ 5 jours où il ne donnera plus sa position GPS.

 

Check Also

La côte pacifique du Oaxaca

Après quasiment 1 mois passé sur le plateau central du Mexique (de Guadalajara à Oaxaca), …

Laisser un commentaire